Séances rencontres avec Rokhaya Diallo

Rokhaya Diallo à Saint Laurent du Maroni

Dans le cadre du Mois du Film Documentaire 2016, le 22 novembre au cinéma municipal Le Toucan de la ville de Saint-Laurent-du-Maroni, l’association Aethiopia 973 et l’Atelier Vidéo & Multimédia ont organisé deux séances de rencontres entre le public saint-laurentais et la passionnante auteure, réalisatrice et journaliste citoyenne Rokhaya Diallo.

Les lycéens de Lumina Sophie et de Bertène Juminer accompagnés de leurs professeures, ainsi que les apprentis du GRETA et ceux du webmagasine www.chronique-du-maroni.fr se sont retrouvés tôt le matin au cinéma pour découvrir le film Les Marches de la Liberté. Le film met en correspondance l’histoire des afro-descendants des États-Unis et de la France à travers le voyage d’un groupe de militants américains à Paris. Les protagonistes du documentaire retracent les différentes étapes de l’histoire de ces citoyens à travers les mouvements civiques des noirs américains dans les années 1960 et les mouvements des descendants d’immigrés de pays colonisés par la France, noirs et arabes, en métropole dans les années 1980.

Les étudiants ont eu la liberté de s’exprimer sur la forme et le fond des questions soulevées par ce film documentaire et d’échanger avec l’auteure sur la situation politique des citoyens afro-descendants dans l’Hexagone, les mouvements qui traversent la citoyenneté française et les actions de lutte contre la discrimination, l’exclusion et le racisme.

Le soir, c’est à un public plus âgé que la réalisatrice a fait découvrir l’actualité des mouvements civiques des jeunes générations d’activistes avec le film De Ferguson à Paris : Coupables D’Être Noirs. Les spectateurs adultes ont pu s’exprimer librement autour de la question du racisme institutionnel et de s’informer sur les actions militantes de l’Hexagone, notamment à travers l’engagement de l’auteure elle-même. Ce second film documentaire a aussi eu un effet miroir, entre la situation politique des États-Unis, où vient d’être élu au sommet de l’État un conservateur volontiers xénophobe et raciste, et la situation politique de la France et de ses citoyens.

Photoreportage de Romario JAMES

 

Laisser un commentaire

*