La Classe de Sophie Vezzoli à Gotali

3 commentaires

Un plaisir de partager cet investissement humain pour de l’humain, elle œuvrait depuis 4 ans sous ce carbet! Monsieur Ezelin l’Inspecteur, initiateur des postes itinérants y croyait. Merci aux mamans d’avoir accepté d’être filmé! Une belle joie de vivre dans ce village de Gotali où il n’y a pas grand chose! Bravo à Sophie qui a conduit cette classe pendant 4 ans aux conditions uniques mais tellement riche humainement. Merci à Johannes de m’avoir accompagné et réalisé le montage, Merci à l’équipe d’AVM de m’avoir fait confiance! Cette classe a été maintenue avec une autre enseignante( seule classe dans les campoes existante encore aujourd’hui).

Une riche idée pour favoriser l’appropriation du français et c’est si intelligent d’intégrer la culture bushinengué dans la toile du lien. On oublie trop souvent que la réussite scolaire des enfants dans une langue de scolarisation autre que leur propre langue passe par le non déracinement de leur culture. Savoir qui on est, d’où on vient et avoir des parents fiers de leur origine: voici la clé d’une assise narcissique indispensable à l’apprentissage d’une autre langue et l’appropriation d’une autre culture que la sienne. En Seine Saint Denis, les enfants échouent à l’école bien souvent parce que leur demande d’identité est non satisfaite à cause de parents qui ont honte de leur origine et qui croient que moins ils la connaîtrons, mieux ils s’ntègreront et apprendrons. Trop peu d’initiative pour réconcilier le système éducatif français avec l’échange pour la valorisation des patrimoines culturels familiaux. Bravo à cette initiative.

Laisser un commentaire

*